Mais que faites-vous des exigences européennes de réduction des déficits ?

Mais que faites-vous des exigences européennes de réduction des déficits ?

Viewed 63 Times 0 Comments

Très précisément ? Rien !

Ou plutôt si, un argument de plus !

Nous avons été “sacrifiés” sur l’autel de la rigueur budgétaire alors que nous représentons l’archétype du service public, à décliner dans tous les secteurs dans lesquels la chose est possible.

Seul l’usager paie le service demandé.

L’Etat ne contribue en aucune manière au service, qui s’autofinance, et recouvre même totalement gratuitement des ressources fiscales importantes.

Alors supprimer le notariat ou diminuer son coût n’aurait aucune conséquence positive sur le budget national, n’aurait quasiment aucun effet (en tout cas pas immédiat) de restitution de pouvoir d’achat pour le plus grand nombre, et provoquerait inévitablement une casse sociale sans précédent !

En revanche, l’utilisation du système d’ajustement permet d’éviter tout grincement et même de faciliter la réalisation des objectifs affirmés…

Pourquoi persister dans une voie dangereuse et probablement coûteuse (l’indemnisation des notaires, le coût du chômage des collaborateurs, les difficultés des caisses CRPCEN et CRN etc…) alors qu’on peut même, à l’extrême imaginer que le système ajusté permette de supprimer la vénalité des offices, de faciliter le recrutement  des stagiaires, l’installation de plus de notaires, sans couter un centime à l’Etat ?

Dogmatisme ou inconscience ?

Was this answer helpful ? Yes (0) / No (0)

Res-Iste

Association pour un Authentique Service Public Res-Iste Compte pour l'administration du site. Destinataire de vos commentaires et réclamations éventuels.

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous confirmez expressément ce choix.

Fermer